Qui suis-je ?

Guillaume Jouis, clarinettisteAprès des premiers pas à la clarinette dès l’âge de 7 ans en Auvergne, à l’Ecole de Musique des Martres-de-Veyre puis au Conservatoire National de Région de Clermont-Ferrand, où je travaille avec Béatrice Berne, je poursuis mes études musicales au Conservatoire de Rueil-Malmaison, en région parisienne. J’y suis alors l’enseignement de Florent Héau et de Michel Arrignon.

Parallèlement, je travaille avec Jean-François Verdier, Arnaud Leroy, Romain Guyot, Jacques Di Donato, Jérôme Julien-Laferrière lors d’académies musicales d’été.

J’entre ensuite au CeFEdeM (Centre de Formation des Enseignants de la Musique) d’Ile-de-France, et me perfectionne dans la classe de Jérôme Verhaeghe. A l’issue de cette formation, j’obtiens le Diplôme d’Etat de professeur de clarinette.

J’enseigne la clarinette depuis 1996, tant en écoles de musiques et conservatoires qu’en cours particuliers. Après dix ans passés en région parisienne (Conservatoire du Perreux-sur-Marne et cours particuliers à Paris), je suis maintenant professeur de clarinette au Conservatoire à Rayonnement Intercommunal Haut-Jura Saint-Claude (cours dispensés sur les sites de Saint-Claude et Saint-Lupicin) et je donne des cours particuliers à Saint-Claude et dans le Haut-Jura.

Le quatuor de clarinettes TurbulencesPassionné de musique de chambre, je me produis au sein de différentes formations : sonate avec piano, quintette à vents, quatuor à cordes avec clarinette, etc.

Je suis par ailleurs membre fondateur du quatuor de clarinettes « Turbulences » avec lequel nous explorons toutes les facettes de notre instrument, aussi bien au travers de transcriptions que de pièces originales.

Depuis 2015, je fais partie de l’Ensemble de Clarinettes du Jura, au sein duquel je joue la petite clarinette en mi bémol ainsi que la clarinette si bémol.

Aussi bien pour mes élèves que pour les ensembles dans lesquels je joue, je réalise de nombreuses transcriptions : certaines sont en téléchargement libre sur ce site, d’autres ont été publiées chez Klarthe.

Commentez !